Plage horaire

PLAGE HORAIRE / Projet Finalist

Morphopolis 2017

À brossard, comme dans plusieurs villes au bord du fleuve st-Laurent, l’autoroute 132 agit comme une barrière entre les quartiers résidentiels et l’accès a l’eau. De plus, les réseaux de transport en commun et de transport actifs ont été dissémines a travers la ville de façon subordonnée au réseau routier automobile. Le projet « plage horaire » propose de ramener ces transports alternatifs à l’avant-plan et de profiter de cette opportunité pour redonner aux citoyens  la proximité au fleuve qu’ils ont perdu depuis près d’un demi-siècle.

Le projet propose de rendre l’autoroute souterraine sur un tronçon d’environ 1.5km. Cette disparition temporaire de l’autoroute permettrait de relier directement le secteur résidentiel « v » (portion de quartier ou les noms commencent par la lettre v) à la bande riveraine existante plutôt que de créer des traverses inhospitalières comme c’est le cas à d’autres endroits le long de l’autoroute. Divers bâtiments en relation à l’accès à l’eau seraient installés en prolongation avec les axes des rues existantes de ce secteur, permettant une intégration en douceur des deux entités. Nous proposons de déplacer le terminus de bus actuel (station panama) tout près de l’accès au nouveau pont Champlain. La proximité de ce terminus avec le pont, le nouveau réseau de train léger et l’axe de piste cyclable existant permettrait un échange intermodal facile.

Ce point de rencontre entre différents mode de transport permettrait aux gens en transit et autres usagers de s’arrêter un moment ou pour une période de temps plus importante afin de profiter visuellement et physiquement des berges naturelles du fleuve ainsi que des nouvelles infrastructures publics et récréatives extérieurs et intérieurs attirant de nouveaux usages ainsi que les voisins du quartier sur un site positivement requalifie.

  • Plage horaire

  • Lire les info

    Retour aux projets